DELLE LUCHE, Jean-Dominique

Les concours de tir dans les villes de résidence du Saint-Empire : entre compétition culturelle et affirmation du pouvoir régional.

Dans la présente contribution, nous examinerons le rôle spécifique que confèrent les princes du Saint-Empire au tir à l’arbalète parmi les fêtes de leurs villes de résidence au XVIe siècle. À partir des cours de Stuttgart et de Dresde mais également d’Innsbruck ou de Cobourg, on analysera comment ces événements leur permettent aux princes de jouer tour à tour un rôle de seigneur urbain, de dirigeant régional ou de leader de camp confessionnel. C’est également la question de la compétition et celle des transferts culturels d’une cour à l’autre qui nous permettra de contribuer à une nouvelle compréhension de la culture festive du Saint-Empire.

 

Jean-Dominique Delle Luche

Ancien élève de l’ENS (A/L 2006), agrégé d’histoire, Jean-Dominique Delle Luche est en 4e année de thèse sous la direction de Pierre Monnet (GAHOM-CRH, EHESS). Sa thèse, intitulée Sociétés et concours de tir, XVe-XVIe siècles, sera soutenue en novembre 2014. Il est actuellement ATER à la mention Histoire de l’EHESS.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.